La LICRA appelle à faire battre le FN et à voter pour Emmanuel Macron

visuel licra bleu blanc rougePour la première fois lors d’une élection présidentielle la Licra sort de sa neutralité politique devant l’importance de son enjeu. Voici le message de notre président national Alain Jakubowicz :

 

 

 Les Français se sont exprimés dimanche lors du premier tour de l’élection présidentielle. Si chacun peut se féliciter d’une participation électorale à la hauteur des enjeux, la réalité politique de notre pays est la source d’une profonde inquiétude et la présence de l’extrême-droite au second tour de l’élection présidentielle est une blessure pour tous les républicains et une tache sur l’honneur de notre pays.

Plus que la situation elle-même, c’est son évolution qui doit aujourd’hui nous préoccuper.

En 2002, la qualification de Jean-Marie Le Pen avait été un séisme conduisant des millions de nos compatriotes dans la rue. Dimanche, le FN a doublé son score d’il y a quinze ans et c’est son élimination dès le premier tour qui aurait été une surprise. En plus de céder aux sirènes de l’extrémisme,  notre pays semble s’être accoutumé à sa présence et à ses succès électoraux.

C’est contre cette fatalité que nous avons à nous battre désormais. Nous devons le faire avec tous les moyens qui aujourd’hui s’offrent à nous.

A l’issue du Bureau exécutif qui s’est tenu ce mardi, la LICRA appelle nos concitoyens à voter massivement, à faire battre le Front National et pour y parvenir à voter pour Emmanuel Macron qui, dès le premier tour, a signé la Charte Antiraciste que nous lui avons soumise.

Aucune voix ne doit manquer pour faire en sorte que le score de Marine Le Pen soit le plus faible possible. L’attitude cauteleuse de l’extrême-gauche refusant de choisir entre les deux finalistes et le dépit d’une partie des électeurs de droite, tentés par l’abstention ou le vote frontiste, pourraient former un cocktail dangereux de nature à hisser Marine Le Pen à un niveau inacceptable et dangereux pour l’issue du scrutin. Surtout, cela permettrait au Front National de remporter lors des législatives du mois de juin des succès de nature à faire de lui l’arbitre de la future Assemblée Nationale.

Dimanche 7 mai, la défaite du Front National et de ses idées doit être franche et massive.

Nous vous tiendrons informés de toutes les initiatives qui seront prises avant le second tour de l’élection présidentielle pour y parvenir.

Alain Jakubowicz, Président de la LICRA

Partagez

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Email
  • Add to favorites
  • RSS